L’uncanny valley, ou vallée étrange en français, est un concept largement étudié et débattu dans le domaine de la robotique. Ce terme a été introduit initialement par le roboticien japonais Masanori Mori en 1970 pour expliquer les réactions des hommes face à des robots humanoïdes ayant les caractères presque humains. Aujourd’hui, sa portée s’est étendue au monde du marketing et de la publicité, où il représente certaines difficultés rencontrées dans les pratiques de personnalisation.

Origine de l’Uncanny Valley

Masanori Mori soutient que plus une entité apparait humaine, plus elle génère un sentiment d’empathie et d’affinité chez le spectateur, cependant, ce principe a ses limites. Lorsqu’un robot humanoid devient alarmanment similaire à un humain, mais présente toujours des caractéristiques artificielles évidentes, la réaction de l’individu se transforme en une forte révulsion ou inconfort. C’est précisément cette zone entre le familier et l’étrange que Mori nomme « vallée de l’étrange ».

Explications psychologiques

  • Théorie de l’évolution : La vallée étrange pourrait s’expliquer par notre instinct de survie. En effet, un visage comme le notre mais étrange rappelle les malformations congénitales. Cette révulsion aurait pour objectif de nous dissuader de procréer avec l’individu porteur.
  • Peur du non-vivant : L’inconfort ressenti pourrait également s’expliquer par la peur de l’inanimé dont l’apparence est identique à nos semblables. La grande majorité des humains craignent instinctivement les cadavres pour des raisons hygiénistes et sociales.

L’Uncanny Valley dans le marketing digital

Avec l’avancée des technologies digitales, le marketing en ligne est maintenant capable d’une personnalisation extrême. Les consommateurs sont ciblés selon leurs préférences, comportements, et données démographiques grâce à la collecte massive de données sur internet. En revanche, ces pratiques génèrent parfois une expérience étrange voire effrayante pour les utilisateurs. Ces derniers se sentent « traqués » par les publicités trop intrusives, qui font preuve d’un niveau de connaissance accru sur leurs vies privées.

Efficacité vs Invasion de la vie privée

Dans le domaine du marketing et de la publicité, il est essentiel de trouver un équilibre entre efficacité et respect de la vie privée des consommateurs. Une personnalisation excessive peut engendrer un sentiment de malaise ou de méfiance chez les consommateurs, similaire à ce que décrit l’uncanny valley dans le domaine de la robotique. Ainsi, les marketeurs doivent veiller à ne pas franchir cette limite, qui pourrait dégrader leur image de marque et nuire à leur réputation.

Recommandations pour éviter l’Uncanny Valley

Pour permettre aux entreprises et marketeurs d’éviter l’écueil de l’uncanny valley, différentes recommandations peuvent être mises en œuvre :

  1. Transparence : Expliquer clairement aux consommateurs comment leurs données sont collectées, utilisées et partagées. Une communication ouverte et honnête contribue à renforcer la confiance des clients.
  2. Choix : Offrir aux utilisateurs la possibilité de personnaliser eux-mêmes leur expérience en ligne, s’ils souhaitent recevoir des publicités ciblées ou non par exemple.
  3. Vie privée : Utiliser la minimisation des données pour ne recueillir que ce qui est strictement nécessaire au fonctionnement du service, sans prétentions excessives.
  4. Sécurité : Protéger les données numériques avec des mesures rigoureuses, notamment pour se conformer aux législations telles que le RGPD (Règlement général sur la protection des données) en vigueur en Europe.

Bonnes pratiques en marketing digital

Les bonnes pratiques en marketing et publicité devraient inclure :

  • Évaluer régulièrement les résultats de ses campagnes publicitaires pour mesurer l’impact de la personnalisation
  • Adapter ses pratiques en fonction des retours et préférences des consommateurs face au niveau de personnalisation
  • Favoriser l’utilisation d’algorithmes qui privilégient la pertinence du contenu plutôt que sa similitude intrusive avec la vie personnelle de l’utilisateur

Un débat actuel et controversé

La notion d’uncanny valley dans le marketing digital soulève diverses questions sur le respect de la vie privée, les limites éthiques et l’efficacité des publicités personnalisées. Alors que certaines règlementations et bonnes pratiques sont déjà mises en place pour protéger les utilisateurs, il est impératif de continuer à adapter et affiner ces mécanismes pour assurer un équilibre entre utilisation efficace et respectueuse des données personnelles.