Le logo est l’un des principaux éléments qui permettent de distinguer les entreprises les unes des autres. Il permet également de renforcer l’image de marque d’une société. Les logos des multinationales sont largement connus dans le monde. Mais il y en a qui deviennent si iconiques qu’il semble impossible d’imaginer les entreprises sans eux. C’est le cas du logo d’Apple. Voici l’essentiel à savoir là-dessus.

Aux origines du logo d’Apple

C’est le 1er avril 1976 qu’Apple a été officiellement constituée par Steve Jobs à Los Altos, dans l’État de Californie aux États-Unis. Le nom de cette structure qui deviendra une multinationale est foncièrement lié au logo. Ce dernier représente une pomme croquée. Deux hypothèses sont retenues en ce qui concerne son choix. La première est liée aux Beatles, que Jobs appréciait. Steve Jobs se serait inspiré du nom de la maison de disque des Beatles, “Apple Corps” pour choisir le nom de son entreprise et le logo.

La deuxième hypothèse est relative au goût de Steve Jobs pour la pomme et son admiration pour Isaac Newton, le père des lois de la gravitation. Le tout premier logo d’Apple, créé par Ronald Wayne en 1976, représente d’ailleurs le mathématicien adossé à un pommier. Pour rappel, la légende veut qu’Isaac Newton ait commencé son étude sur la gravitation après qu’une pomme lui soit tombée sur la tête.

Le logo arc-en-ciel d’Apple

Un an après la création d’Apple, en 1977, son premier logo a été changé. La conception du nouveau logo a été confiée au graphiste Rob Janoff. Celui-ci misa sur la simplicité et représenta tout bonnement l’entreprise portant le nom d’un fruit par ce fruit. Mais la pomme n’était pas présentée en entier. Elle était croquée. Rob Janoff avait décidé de représenter une pomme croquée afin d’éviter toute confusion entre la pomme et la tomate. Ce logo avait aussi la particularité d’être composé de 6 des 7 couleurs de l’arc-en-ciel, les couleurs dites “dominantes”. Le choix de plusieurs couleurs s’explique par la volonté du concepteur de donner une image chaleureuse de l’entreprise. Ainsi, le logo d’Apple marquait une nette différence avec celui d’IBM, le mastodonte du marché informatique à l’époque.

Le logo monochrome d’Apple

Le logo arc-en-ciel d’Apple a été utilisé par l’entreprise de 1977 à 1998. Sa modification coïncide avec le retour de Steve Jobs aux commandes de l’entreprise. Alors qu’Apple essuyait de grosses désillusions en termes de vente et perdait du terrain sur le marché, son fondateur adopte une nouvelle stratégie commerciale. Il opte pour un logo plus sobre, monochrome et assez grand pour être visible sur les produits au premier regard. En renonçant aux couleurs trop vives, Apple espérait montrer une image plus sérieuse d’elle. Pour Steve jobs, la structure devait passer du stade de start-up à celui d’entreprise et il comptait en partie sur l’identité visuelle.

Le logo minimaliste et les déclinaisons du logo d’Apple

Le logo d’Apple a connu quelques légères modifications avec des effets de matière entre 1998 et 2000. Mais en 2014, soit trois ans après le décès de Steve jobs, ce logo se transforme encore, cette fois en version minimaliste. La pomme croquée est alors représentée dans un gris argenté et épuré, couleur principale des produits de la marque. Ce logo se présente alors comme une simple icône, sans aucune fioriture. Il reste à ce jour le porte-étendard d’Apple.

En revanche, la multinationale de la Silicon Valley a imprimé sur des cartons d’invitation (à ses conférences pluriannuelles en 2018), des centaines de déclinaisons de son logo. Cette audace a créé ainsi un coup de communication dont seule la maison Apple a le secret.