De plus en plus de personnes se retrouvent aujourd’hui acculées par des dettes malgré un travail bien rémunéré. D’autres encore n’ont pas de dette, mais peinent à s’en sortir avec leur revenu modéré. Dans les deux cas, le problème est presque toujours le même : un manque d’organisation. Cela soulève donc une préoccupation majeure. Comment s’organiser pour mieux s’en sortir financièrement même avec peu de ressources ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

Réorganiser ses finances

Être autonome financièrement demande un certain nombre de sacrifices. Cela requiert également une grande volonté et du travail, mais surtout une bonne organisation. Pour mieux vous en sortir financièrement, il faut d’abord faire le point de votre situation financière.

Faire une analyse de sa situation financière

Une analyse de votre situation financière vous permettra d’avoir une vision claire et précise de celle-ci. Pour cela, vous devez être capable de faire un inventaire de vos actifs et de vos passifs. Les actifs sont l’ensemble de vos investissements et votre épargne. Quant aux passifs, ils regroupent l’ensemble de vos dettes.

Pour commencer, prenez un bout de papier et un stylo puis dessinez-y un grand « T ». Notez vos actifs dans la partie de gauche et les passifs dans l’autre partie. Ensuite, soustrayez le total des passifs du total des actifs. Le résultat que vous trouverez est votre situation financière. Si elle est négative, il faudra donc procéder à l’analyse de votre budget afin de rééquilibrer la balance à moyen terme.

Je vous recommande la lecture de cet article : Mieux gérer son budget pour gagner plus

Faire son budget mensuel

Pour avoir une maîtrise optimale de votre situation financière, vous devez forcément faire un budget mensuel. Cela vous permettra d’avoir une vision globale de votre situation afin de pouvoir faire des ajustements si nécessaires. Pour commencer, vous devez procéder à une analyse de vos dépenses mensuelles. Pour ce faire, dressez une liste complète de vos dépenses mensuelles fixes (loyer, électricité, eau, frais de transport…) et variables puis faites la somme de tout cela. Essayez d’être le plus réaliste possible dans l’estimation des dépenses variables. Si vous les sous-estimez, cela peut biaiser l’ensemble des opérations.

Faites ensuite le même exercice pour vos entrées (fixes et variables) et calculez leur somme. Encore une fois, veillez à ne rien surestimer.

Enfin, soustrayez l’ensemble de vos dépenses de l’ensemble des entrées pour obtenir votre équilibre financier mensuel. Si le solde est déficitaire, cela signifie que vous vivez au-dessus de vos moyens. Il faudra donc supprimer les dépenses inutiles pour rééquilibrer le solde.

Comment s'en sortir financièrement ? Conseils & astuces pour réussir

Comment s’en sortir financièrement ? Conseils & astuces pour réussir

Trouver quelles sont les dépenses qui peuvent être réduites

Recherchez les endroits où des réductions peuvent être faites en fonction de votre revenu mensuel. Par exemple, au lieu d’utiliser le transport en commun pour aller au travail, vous pouvez décider de prendre désormais votre vélo. Après les charges fixes, il faut aussi penser à la nourriture. Un moyen simple de réduire les dépenses alimentaires est d’arrêter de manger dehors. De plus, vous devez éviter à tout prix de faire des achats impulsifs (sur un coup de tête). Faites une liste précise des choses dont vous avez besoin et ne dépensez pas au-delà de ce qui est prévu, même si cela vous tente. Cela peut paraître compliqué sur le coup, mais sur le long terme, vous en bénéficierez.

Une bonne analyse budgétaire implique aussi le règlement des dettes dans un délai relativement court. Évitez donc dans la mesure du possible de contracter de nouvelles dettes sans avoir remboursé celles qui sont impayées.

Définir une part de vos revenus qui sera mise de côté

Dans le cas où le solde est positif, il faudra définir une marge fixe que vous mettrez de côté chaque mois pour financer d’autres projets plus tard. Généralement, il est conseillé d’épargner chaque mois entre 15 et 20 % du montant total de vos revenus.

Cette réserve vous permettra de financer plus tard d’autres projets qui vous rapporteront davantage. Par exemple, l’immobilier est un secteur dans lequel vous pouvez investir. Vous pouvez également utiliser cet argent pour démarrer une activité rentable en ligne. Nous reviendrons sur ce point un peu plus bas.

Éviter les habitudes de gaspillage

On n’y fait pas souvent attention, mais certaines mauvaises habitudes du quotidien peuvent impacter négativement la situation financière d’une personne. Par exemple, laisser la lumière allumée dans une pièce lorsqu’on n’y est pas gonfle significativement les factures d’électricité. Jeter les restes d’aliments qui peuvent être conservés est également une habitude à éviter pour optimiser les dépenses de consommation.

Générer des revenus automatiques et réguliers

Une bonne gestion budgétaire ne suffira pas pour mieux vous en sortir si votre seule source de revenus est votre salaire et qu’il existe des dépenses que vous ne pouvez pas réduire (véhicule, assurances, enfants). Il faut donc chercher d’autres sources de revenus. Heureusement, Internet est désormais rempli d’opportunités d’affaires que vous pouvez saisir. Un moyen parmi tant d’autres d’arrondir vos fins de mois grâce à Internet est de créer un blog.

Se lancer dans le blogging

Le blogging est désormais devenu un métier à part entière sur la toile. De nombreux blogueurs vivent aujourd’hui des revenus exclusifs de leur blog. Plusieurs de mes blogs (comme celui-ci) me rapportent des revenus complémentaires. Si vivre uniquement de ses blogs est peut demander un fort investissement et reste relativement “compliqué”, générer 300 ou 400€ l’est beaucoup moins.

La plus grande difficulté reste d’attirer du trafic. Pour cela, il faut passer par une étape cruciale d’analyse afin de définir une niche. Si vous visez 300/400€ cela sera bien plus simple sur une toute petite niche. En effet, n’étant pas suffisamment grande pour générer des milliers d’euros, aucune entreprise n’aura misé / investi sur les mots-clés en lien avec cette thématique.

Une fois que votre blog recevra des visiteurs réguliers, il faudra le monétiser.

Pour cela, il faudra opter pour l’une des solutions suivantes :

  • La vente de produits numériques (ebook, formation en ligne…) ;
  • La promotion de vos services ;
  • La publication d’articles sponsorisés ;
  • Les programmes d’affiliation ;
  • La publicité payable au clic…

La vente de produits consiste à proposer vos propres services à votre communauté dans un domaine que vous maîtrisez. Il peut s’agir de formations vidéo, de tutoriels ou encore d’e-books. Le concept d’articles sponsorisés consiste quant à lui à publier des articles publicitaires, qui mettent en avant une marque ou un produit, sur votre blog. Plus la notoriété de votre blog sera élevée, plus vous serez susceptible de vous faire de l’argent avec cette solution.

En ce qui concerne la publicité payable au clic, elle consiste à intégrer sur votre blog des liens publicitaires qui vous rapporteront de l’argent en fonction du nombre de clics obtenu.

Comment trouver un revenu d'appoint complémentaire

Les programmes d’affiliation

L’affiliation est l’un des moyens les plus simples de se faire de l’argent sur le web. Cependant, il n’est pas plus facile à mettre en place que les autres. Cela demande un peu de travail. Voici quelques étapes à suivre si vous souhaitez débuter dans ce domaine.

D’abord, vous devez choisir une niche ou un créneau. Il est préférable de choisir un secteur qui vous passionne et qui intéresse également d’autres personnes 😉

Vous pouvez choisir par exemple la mode, les animaux ou toute autre thématique susceptible d’intéresser les gens. Il est également important de vous assurer que des annonceurs sont disponibles dans le secteur que vous avez choisi.

L’étape suivante est d’apprendre à construire un site web d’affiliation et c’est l’une des étapes qui peuvent le plus nécessiter de faire appel à une formation.

La troisième étape consistera à créer du contenu de qualité afin d’attirer plus d’internautes sur le site. Le trafic sur votre site dépendra largement de la qualité et de l’originalité de vos contenus. Comme pour un blog, vous devez donc acquérir des compétences en référencement naturel. Si vous ne pensez pas y arriver seul, là encore n’hésitez pas à demander l’accompagnement de professionnels du domaine.

Quoi qu’il en soit, ne vous précipitez pas. Prenez votre temps. Une erreur que la plupart de mes clients font, c’est de commencer la mise en avant des produits trop tôt. Il faut prendre le temps de bien construire la popularité de votre site avant de chercher à le monétiser.

Le dropshipping

Le dropshipping ou la « livraison directe » en français, est une activité qui repose sur la vente en ligne. C’est un système tripartite où le client passe commande via le site d’un distributeur, lequel transmet la commande au fournisseur qui se charge de la livraison. L’avantage de ce système est que l’intermédiaire n’a pas à s’occuper de la logistique et de la gestion des stocks de produits. C’est donc une bonne solution pour s’en sortir au niveau financier sans trop de complications.

Le rôle du dropshipper consiste donc simplement à proposer des produits sur des marketplaces au travers de fiches produits détaillées. Pour réussir dans ce secteur, il faut nouer des partenariats avec des grossistes ou des fabricants.

Je ne fais pas de dropshipping, je n’aime d’ailleurs pas trop ce système car on y retrouve généralement beaucoup d’arnaques.

Faire du coaching en ligne

Le coaching en ligne est similaire au coaching traditionnel. La seule différence est qu’un coach en ligne propose ses services de manière dématérialisée. Cela peut se faire par visioconférence, sur un site ou par une application de messagerie. C’est un business très rentable qui ne requiert aucun diplôme particulier. Il faut juste être convaincant et surtout être très compétent dans son domaine pour fournir ses conseils de qualité à ses clients. Il existe néanmoins certaines règles à connaître et des choses à ne surtout pas faire.

Le coach en ligne doit savoir manipuler avec aisance les outils du web. Il doit s’occuper de la conception de son site ou tout au moins de sa gestion. Pour cela, il lui faut une bonne base en informatique.  Si vous décidez de devenir un coach, il ne faut surtout pas vous précipiter. Comme pour tout business rentable il faut du temps et de la patience. Vous devez également avoir quelques connaissances basiques en webmarketing et en techniques de vente en ligne. J’accompagne beaucoup de coachs et j’entends très souvent la même chose : “Je n’arrive pas à trouver des clients via internet”.

Je vous recommande d’ailleurs la lecture de cet article : Comment trouver des clients quand on est coach ?.

Que retenir ? Pour mieux vous en sortir financièrement, il faut avant tout que vous fassiez le point de votre situation budgétaire. En fonction de celle-ci, vous pourrez définir les ajustements à faire pour vivre en dessous de vos moyens. Cela vous permettra de mettre de l’argent de côté pour investir dans des projets rentables à moyen et long terme.

Josselin Leydier

Mieux s’en sortir financièrement : Les questions

🔍 Analyser et réorganiser ses finances

Si vous souhaitez mieux vous en sortir financièrement, vous devrez commencer par effectuer une analyse de votre situation financière. Vous trouverez dans cet article des conseils et des ressources pour faire cette analyse et à mieux gérer votre budget.

🤔 Réduire ses dépenses inutiles

Une fois l’analyse sur votre situation financière terminée, il sera impératif de supprimer vos dépenses inutiles. Nous en avons tous et elles représentent une somme non négligeable.

💰 Générer des revenus automatiques et réguliers

Apprendre à gérer son budget et à limiter ses dépenses est primordiale, mais cela reste généralement insuffisant pour mieux s’en sortir financièrement. Dans cet article je vous donne quelques pistes pour générer des revenus complémentaires. Vous y trouverez également des liens vers d’autres articles pour approfondir chaque activité.